La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Élevage Berzazz, bouviers des flandres

 

 

Notre histoire

Bien que l’intérêt pour la race nous habitait depuis de nombreuses années, ce n’est qu’en 1983 qu’un premier Bouvier des Flandres joignit notre famille et huit ans plus tard que nous débutions l’élevage, soit en 1991.

Nous prenons plaisir à participer à plusieurs activités avec nos chiens; l’obéissance, l’agilité, le rassemblement de troupeau, la conformation, le cani-cross, le travail d’assistance, le travail de protection sont quelques exemples de la polyvalence de nos Bouviers.

 

 Maxim, 2 ans, et son copain Beertje, 3 ansMaxim, 2 ans, et son copain Beertje, 3 ans

Intimidant pour les visiteurs, Beertje était le meilleur ami des enfants

 

 

Depuis 1989, nos chiens sont nourris d’une diète naturelle bien balancée. Cette diète se compose de viande, d’os, de céréales, de fruits et légumes; le tout cru et supplémenté d’herbes et de vitamines. C’est une combinaison des diètes « Natural Rearing » développée par Juliette de Baraïcli Levy et « BARF (Bones And Raw Foods) » par le Dr. Ian Billinghurst. La diète est basée sur ce qu’un loup mange dans la nature--le loup étant l’ancêtre de toutes les races de chiens modernes. Elle renforce leur constitution et leur système immunitaire et aide ainsi à prévenir des maladies ou déformations telles que la dysplasie des hanches.

 

Les premières chiennes de notre élevage provenaient de la lignée Bolshoy, reconnue comme étant l’un des élevages fondateurs du Bouvier en Amérique du Nord.

Ce sont des chiens de travail avec un caractère stable: Le Bouvier des Flandres comme il le faut ! Ils ont préservé leur instinct de garde et de berger.
Pour vous en donner un petit exemple: à l'âge de trois mois, sans entraînement, un de nos chiots a rassemblé un groupe d'oies et les a reconduits à leur enclos, le propriétaire n’avait qu’à fermer la clôture!

 

Nos bébés

Même si les femelles ont leurs premières chaleurs vers l’âge d’environ huit mois, elles ne seront pas accouplées avant l’âge d’au moins deux ans et demi. Physiquement, elles atteignent la maturité sexuelle au moment de leurs premières chaleurs, mais sont encore mentalement immatures.

Nous laisserons ensuite s’écouler deux à trois chaleurs avant un prochain accouplement. Ce laps leur permet de se remettre de la perte de poids et de fourrure qui suivent l’accouchement et donne à leur vie d’autres buts que la reproduction; nous avons des chiens pour le bonheur qu’ils apportent, non pour en faire des usines à chiots!

Lorsque nous avons des chiots, ils restent pour les premières semaines avec leur maman dans une chambre d'accouchement dans la maison, ce qui facilite les soins spéciaux qu’ils requièrent. Vers cinq semaines, les chiots sont assez grands pour déménager au chenil. Ils sont alors logés dans une chambre qui leur permet de sortir dans un enclos extérieur par beau temps. Ils rentrent tous les jours dans la maison avec nous où ils jouent en présence de stimulations visuelles et auditives, telles que la télévision, laveuse et sécheuse, jouets de diverses formes, grandeurs et textures. Évidemment, le contact humain est aussi important, alors tout visiteur est bienvenu! Nous invitons les futurs adoptants à venir jouer avec les petits afin qu’ils rencontrent toutes sortes de gens. Si le temps le permet, nous les amèneront faire des promenades en forêt ou dans la rue pour les habituer à de nouveaux entourages.

Les chiots seront prêts à partir à l’âge de dix semaines; pour permettre aux oreilles, une fois taillées, d’être bien guéries. À leur départ, les chiots auront été tatoués, vermifugés et auront reçu leurs premières vaccinations. Ils seront garantis par écrit contre tout problème héréditaire et/ou congénital empêchant une vie normale. Ils seront enregistrés au C.K.C. (Canadian Kennel Club) avec un accord de non-reproduction.

Nous croyons fortement à l’importance de la socialisation. Il est primordial d’exposer le chiot, dès un jeune âge à toutes sortes de sons, objets, personnes et situations différentes. Ces stimulations faciliteront sont adaptation à des situations différentes et l’aideront à développer une plus grande confiance en lui.

 

De part le monde

Nous avons vendus des chiots à travers le Canada et les États-Unis, ainsi qu’aux Caraïbes et aux Philippines. Malgré les distances, nous gardons contact avec nos clients pour avoir des nouvelles de nos « bébés ». Les gens nous envoient des photos, nous téléphonent, viennent à la maison nous les montrer ou les apportent pour les faire garder  lorsqu’ils partent en vacances. C’est un plaisir de les revoir et la partie la plus gratifiante de l’élevage est de voir à quel point les parents adoptifs sont heureux avec leur chien!

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous écrire ou nous téléphoner.

Au plaisir!